Rencontre / Dédicace
L’association sur Facebook:
Rencontre Maud BEGON

Samedi 18 mars , l'association MCLB recoit Maud BEGON auteure de son tome 3 de la série "Bouche D'Ombre".
La dédicace aura lieu de 14h à 17h au salon de thé BERGAMOTE 19 rue du Loing 45200 Montargis.
A bientôt.

Montargis coince la bulle est un salon de bande dessinée créé à Montargis en 2010.

Le désir de créer un salon de bande dessinée naît obligatoirement d’une passion pour cette littérature, longtemps considérée comme mineure, et qui a depuis trente ans acquis une maturité indéniable. Il suffit de regarder l’éventail que ce médium culturel et artistique couvre pour s’en rendre compte.

L’équipe de bénévoles qui a eu l’idée d’installer cet événement à Montargis a eu la chance, pendant les trois premières éditions du salon, d’être soutenue logistiquement par le Rotary Club Girodet de Montargis. Aujourd’hui, c’est l’Agglomération qui reprend le flambeau. De ce fait, l’équipe de bénévoles a été amenée à créer une Association Loi 1901 afin d’avoir le statut légal et suffisant pour devenir Partenaire de l’AME (Agglomération Montargoise et Rives du Loing), et aussi pour pouvoir rencontrer et attirer de nouveaux partenaires et financeurs, aussi bien institutionnels que privés.

L’équipe de bénévoles qui entoure Arnaud Floc’h, illustrateur et scénariste à l’origine du projet, porte cette passion depuis de longues années. Comme lui, ses amis possèdent une connaissance large et pointue de ce domaine. Il ne s’agit pas uniquement de lecture de bande dessinée, mais également d’une connaissance approfondie des métiers de l’édition et de la librairie. Il ne suffit pas d’inviter des auteurs, encore que cette tâche n’en demeure pas moins la plus aisée. Il faut aussi pouvoir choisir le libraire apte à gérer ce type d’événement (et c’est le cas grâce à l’amitié entretenue avec la librairie Bulle – Le Mans), choisir aussi des exposants qui se complètent et s’entendent dans les diverses branches spécialisées du métier. Et par dessus tout, la difficulté réside dans les choix de la programmation des auteurs invités. Il faut donner une identité au salon, tout en proposant un éventail culturel le plus large possible au Public désireux de se rendre sur le lieu du festival. C’est à ce niveau que notre travail est le plus important : connaître les auteurs personnellement pour une part, et surtout, savoir qui rapprocher de qui. Ce milieu professionnel est encore suffisamment  restreint pour avoir une bonne connaissance des amitiés entre auteurs, ou des envies de certains auteurs d’en rencontrer d’autres qu’ils n’ont pas eu l’occasion de croiser jusqu’alors.

Quant à l’identité même du salon, elle se construit jour après jour. L’ambiance, animée par une musique ouvertement estampillée R’n’R, des repas conviviaux, des soirées potaches et populaires dans la ville, donnent petit à petit le ton que nous souhaitions donner au festival.